Jour de la reprise et les suivants …

Jour de la reprise et les suivants …

Demain c’est la reprise … après 2 mois sans se voir (en vrai), après 2 mois enfermés … Hâte de les retrouver…

Ce n’est pas une rentrée … plutôt une reprise : les apprentissages ne se sont pas arrêtés, ils ont eu lieu autrement. Cette période a été ressentie différemment par tous, enfants comme adultes. Demain, nous allons retrouver des élèves connus et pourtant qui auront bien changé, grandi, évolué.

Il faudra prendre le temps, expliquer, réexpliquer des règles, écouter, rassurer, amuser … notre métier… un peu différemment, bien évidemment.

Je vous présente ici l’aménagement de la classe et quelques idées d’activités, d’apprentissage pour demain et les jours à venir.

L’aménagement de la classe

Respecter le protocole sanitaire sans pour autant oublier le bien être des enfants, leur épanouissement et leurs apprentissages… voici ce qui a guidé ma réflexion pour l’organisation de ma classe.

Classe transformée en ville où chaque enfant trouvera une « petite maison » à aménager soi-même afin de s’approprier l’espace et s’y sentir bien.

Chaque enfant aura du matériel individuel de base (feutre, stylo, colle, ciseaux, ardoise …) mais aussi des jeux et activités en fonction de ses capacités et préférences. Ne pas ranger le matériel est un choix : effet de surprise lorsqu’ils découvriront tout cela mais aussi afin de leur permettre de s’organiser dans leur espace comme ils le souhaitent. Les meubles ont été totalement vidés afin de leur laisser des espaces de rangement.

En plus, chacun trouvera dans son petit coin, une plante afin d’en prendre soin, un petit personnage et une pochette surprise (contenant une pochette de feutres et un cahier neuf).

 

Pour les rassurer, un petit film envoyé avant la rentrée …

 

Le premier jour

Comme une rentrée, il faudra prendre le temps pour découvrir l’espace classe, les règles

Lors de leur arrivée, le enfants iront se laver les mains puis devront trouver leur place (lettres de leur prénom posées sur la table…). Ils pourront alors patienter en collant les lettres et décorant comme ils le veulent la feuille autour, le temps que tous les enfants arrivent.

Ensuite, on jouera à se déplacer dans la classe en respectant le sens de circulation, les portes d’entrée des maisons, à trouver le chemin pour aller se laver les mains ou aller jeter son mouchoir ou venir s’asseoir avec son petit siège devant le tableau … On découvrira le bâton qui représentera le mètre de distance, on le transformera en fanion…

Nous échangerons aussi sur ce qu’il se passe, laisser les enfants exprimer leur ressenti, écouter leurs mots, les guider si besoin.
Pour cela, j’ai prévu des séances de langage en TOUT PETIT groupe (bien espacé) sur les gestes barrières : pourquoi ? comment ?
Je m’appuierai sur différentes illustrations (merci Coeur D’artiflo, Bout de gomme, Mariette) et des chansons. Cela permettra de décrire les images, les associer, les mimer puis d’en faire des jeux de loto ou dominos individuels.

Nous allons aussi travailler autour du lavage des mains : pourquoi et comment ?
Pourquoi ? :
* comprendre l’importance du lavage des mains afin  d’éviter au virus de se propager.
Comment ? :
* l’expérience avec les paillettes … en mettre sur ses mains et se rendre compte que dès qu’on touche quelque chose (objet ou soi-même) les paillettes se déposent PARTOUT !
* avec les illustrations d’Hugo l’escargot (les différents gestes pour se laver les mains)

hugo
* en musique … et si on se lavait les mains durant toute la musique

Et puis il y aura aussi des activités plus libres ou ludiques : jouer librement, regarder un livre (« silence on livre »), jeu de positions sa maison mais aussi colorier son fanion de distance, faire des mandalas dans la cour afin de montrer de marquer les distances pour se ranger, décorer l’image de son avatar qui se lave les mains, décorer la blouse de la maitresse, danser dans sa maison …

Et pour les autres jours

Reprendre les règles, dessiner, colorier pour décorer son espace de vie, échanger sur comment l’aménager, l’améliorer pour y être mieux, danser, rire…

Garder des rituels, en créer des nouveaux : écrire la date, compter les présents, « silence on livre », créer son étiquette de présence, prendre un temps tranquille dans son espace…

Continuer les apprentissages et entre autres autour des écrits autonomes : écrire un message pour le glisser dans la boite aux lettres du copain, écrire un mot gentil pour le « bocal à mots doux » … tout cela permettra de travailler l’encodage, la copie en cursive ou majuscules.

Et surtout ne pas oublier de garder le lien avec ceux restés à la maison : leur écrire une carte, faire des visios avec eux, leur inventer des problèmes de maths, peindre avec eux (atelier Hervé TULLET) …

 

Voilà un panel d’idées …

Demain, on y va… contente de retrouver mes élèves en face à face.

Chercher comment respecter et le protocole et le bien être des enfants, se remettre en question, inventer, tester … et continuer les apprentissages à distance autour d’un projet commun.

BONNE REPRISE À TOUS !

 

 

 

2 comments

Bonjour,

Je découvre votre blog qui me donne envie de dégager du temps pour pouvoir en lire plus ! J’enseigne dans un lycée français à l’étranger et nous n’avons toujours pas repris la classe en présentiel… mais suivi nos élèves pour la nouvelle rentrée scolaire (GS désormais)… nous avons failli rentrer en hybride dans 2 semaines, mais c’est déjà repoussé avec la peur des nouvelles vagues… Pourriez-vous m’en dire plus sur la reprise et les protocoles que vous avez mis en place : ce qui était finalement inutile, ce qui manque, ce qui a marché, dans la classe et dans l’école ? Nous restons dans le flou de l’inconnu et du virus… Merci d’avance si vous trouvez un petit temps pour me répondre. Bonne nouvelle année ! Qu’elle vous soit douce !

bonjour,
la reprise avec les protocoles n’est pas évidente du tout, mais je pense que comme tout changement l’important est de mettre au courant les enfants. Avant la réouverture aux enfants, j’ai donc filmé la classe et expliquer les nouveautés : une petite maison pour chacun avec son matériel à soi, une maitresse masquée…
Ce système a vraiment bien fonctionné, les enfants ont pris soin de leur petit espace (cadeau, plante dont on doit s’occuper), nous avons joué le jeu jusqu’à se créer des boites aux lettres, nom de rue …
L’idée de mettre tout en projet, de les laisser aussi avoir du temps libre dans leur espace a permis que les enfants se sentent le plus à l’aise possible dans cet environnement assez anxiogène.
Ce qui a manqué : le travail en groupe, le sport … mais selon le protocole que vous aurez tout cela ne sera sûrement pas possible…
J’espère avoir répondu un peu à vos questions. N’hésitez pas par mail si besoin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *