Des traits, des traits et encore des traits …

Des traits, des traits et encore des traits …

Comment s’entrainer en graphisme tout en gardant une liberté et développant sa créativité ? Une idée … S’inspirer d’Hervé Tullet, de ses ateliers de l’expo idéale (lien vers son site) …

Les consignes

Voici une séquence faite en début d’année en graphisme. Elle permet aux élèves de s’entrainer, de perfectionner, de réduire le trait. (mais peut être faite avec n’importe quel autre geste graphique)
On y retrouve les idées ( principales selon moi) de l’univers d’Hervé Tullet : des consignes simples, ne pas s’attacher à sa trace, ne pas juger la trace des autres.

« L’art est un moyen, un jeu et non une finalité. J’essaye de mener les enfants à canaliser leur intuition pour créer librement. »

Même consigne pour tous, à faire en même temps, sur du papier blanc ou noir : tracer des trait debout – tracer des traits couchés – tracer des traits obliques – tracer des croix
Les enfants doivent remplir leur feuille A5 avec le geste demandé, à eux d’organiser leurs traces comme ils le souhaitent, d’accumuler dans l’espace déterminé.

« T’as vu maitresse, on devait faire la même chose, mais tout le monde a fait différent ! » Et voilà la liberté qui apparait dans la création.

Nous avons continué avec des chemins… des chemins avec des angles droits ou des chemins arrondis. Les PS se sont lancés à la manière monotype : peindre une surface plastifiée, retirer la manière peinture en laissant une trace puis poser une feuille dessus pour « imprimer » la trace.
Et toujours cette multitude de traces anonymes à partir de la même consigne simple.

La mise en valeur

Un grand merci à Sarah, découverte sur Instagram… Une collègue avec des créations simples et si riches inspirées des idées d’Hervé TULLET.

Avec des post-it

ETAPE 1 : tracer sur la feuille un chemin à créneaux puis coller deux post-it et tracer un chemin arrondi.

ETAPE 2 : pour réduire son geste, tracer des chemins avec angles droits ou arrondis sur un post-it. Ensuite les enfants ont choisi une couleur de feuille et on ajouté sur leurs routes des familles qui se promènent (points assortis à la couleur de la feuille).

Une belle accumulation de traces, un entrainement graphique réussi.

Avec des cadres

Les différents chemins tracés ont été découpés puis mélangés dans une boite à trésors.
Chaque enfant doit choisir les morceaux qui lui plait et les installer comme il le souhaitent sur un cadre (merci les soldes IKEA!)

Avec des trous

Largement inspirée des lignes d’Hervé TULLET, voici une mise en valeur sans matériel particulier, juste les traces des enfants DÉCHIRÉES !

Déchirer chaque feuille pour y faire un trou au milieu (et bien sûr on garde la forme déchirée dans notre boite à trésors !!), les empiler sur une gardée intacte.
Choisir l’ordre des feuilles, l’alternance des traits, la taille et la position des trous.

Et vous comment mettriez-vous en valeur les traits de vos élèves ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *