Le WORKSHOP

Imaginez une grande grande feuille, des peintres (enfants, adultes voire même bébés), chacun a un pot et un pinceau … et nous voilà prêts pour une créativité guidée vers un résultat inattendu : le workshop.

Comment ça fonctionne ?

Activité extraite du livre Peintulures d’Hervé TULLET (plus édité … quel dommage!).

« L’objectif est de stimuler, d’encourager, de créer le rythme et de maintenir une tension pour parvenir à une création inattendue. » H. Tullet

workshop6

La magie de cette création : sans le savoir les enfants vont créer un dessin collectif à partir de formes très simples.
Le maitre du jeu donne des indications. Tout le monde peint en même temps, puis chacun change de place… vient un nouveau geste et encore un autre puis un autre … Et sans s’en rendre compte les enfants font apparaitre un champ de fleurs, une fête, une famille … ou tout autre thème choisi.

« Faites un point – On change de place – Faites un gros point – On change de place – Encore un plus gros – On change de place – Maintenant, je veux voir un grand grand cercle – … »

Leur moment préféré : le lâcher de pinceaux pour faire apparaitre de jolies taches.

Et à l’école, comment cela se passe ?

  • OÙ? Dans la salle de sport, dans le hall d’entrée, dehors
  • QUAND ? la fête de l’école, du 100° jour, rencontre avec une autre classe, avec les parents
  • QUOI ? La famille, NOËL, ÉCOLE, la mer, la fête … ou tout autre projet qui inspire …
  • COMMENT ? préparer le texte à l’avance, pinceaux et pots, plein de couleurs, ne pas donner le thème aux élèves, motiver, inciter mais aussi contrôler, stopper, désigner la zone vide, aider à atteindre un équilibre.

Pourquoi un workshop en classe ?

Une activité que j’affectionne particulièrement : en début d’année pour souder le groupe ou en fin d’année pour réinvestir (ou évaluer de manière ludique ! ) le lexique spatial ou les graphismes, mais aussi pour développer le respect des autres et la confiance en soi.

Le workshop permet aux enfants de ne pas juger la trace de l’autre … car toutes les traces se mélangent ainsi le gribouillis d’un TPS va être entouré par le cercle d’un GS et faire une jolie fleur à la fin. « Toutes les taches ou tous les traits accidentels seront transformés et deviendront utiles, beaux et joyeux. » H. Tullet

Au fur et à mesure des années, je me suis inspirée du champ de fleurs WORKSHOP d’après HERVÉ TULLET, puis j’ai écrit différents textes :  WORKSHOP famille – WORKSHOP NOEL

workshop4

De nouveaux workshop

Et quand la créativité, la liberté sont là , voici de nouvelles idées :
– sur fond blanc ou noir
– avec plusieurs couleurs ou une seule nuance
– rajouter du graphisme
– à faire de manière autonome et individuelle après avoir répertorié les gestes à utiliser

J’ai pu vivre un workshop mené par Hervé TULLET, lors du congrès de l’AGEEM à Bressuire. Un vrai moment de plaisir, de détente et de créativité, en musique …
Avec les enfants, il est aussi possible de mettre de la musique puis d’accélérer le rythme de rotation quand ils le maitrisent.

« L’art est un moyen, un jeu et non une finalité. » H. Tullet

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *