Progression – programmations en maths (numération – forme et grandeurs)

Progression – programmations en maths (numération – forme et grandeurs)

Voici d’autres progressions – programmations que j’utilise. Celles-ci me posent question encore aujourd’hui et sont assez souvent modifiées, alors n’hésitez pas … toutes les remarques sont les bienvenues !

 

Elles sont le résultat de nombreux échanges et recherches avec des collègues.
Je suis allée piocher sur Eduscol (bien évidemment), mais aussi chez Objectif Maternelle (quel travail fourni et détaillé) ou encore dans les livres ACCES Vers les maths et Maths à grands pas livres (découverts il y a peu) de chez Retz.

J’y ai aussi glissé mes observations, recherches, lectures et réflexions suite à une année de Référent Maths de Circonscription.

Je me rends compte que la didactique des maths chez les plus jeunes reste compliquée (même après une année à former et se former sur le sujet…) et que de petites erreurs faites sans le savoir (surtout le comptage-numérotage … lisez Rémi Brissiaud !!) peuvent bloquer pendant longtemps des enfants fragiles sur la compréhension des bases de la numération.

Mes outils

J’utilise rarement les mêmes outils ou les mêmes mises en page selon les domaines, allez savoir pourquoi …
Voici mes PROG en maths … Je dis PROG car ici j’ai mélangé progression (les progrès dans une compétence) et programmation (le programme sur l’année) sur le même tableau.

progmaths

documents word : Prog maths dbt cycle, Prog maths avant 4 ans, Prog-maths après 4 ans

Pour rendre la lecture plus facile, j’ai divisé ces PROG en 3 fichiers : début de cycle (environ TPS et 3 ans), avant 4 ans et après 4 ans. Sachant toujours que je différencie en fonction des capacités des élèves et non de leur âge.

Dans ces tableaux, vous trouverez les compétences de fin de cycle, les observables qu’on retrouve sur les vignettes de réussite dans le CSA et les apprentissages (super idée d’Objectif Maternelle). Cela peut paraitre redondant, mais je trouve que plusieurs formulations facilitent parfois la compréhension de la notion à acquérir.

Il y a ensuite pour chaque compétence des activités possibles en apprentissage avec moi et/ou en autonomie.
Ces activités ne sont pas fixes : certaines ne varient pas selon les années (le jeu des bouchons ou Maxicoloredo) mais d’autres s’adaptent à nos projets ou la vie de classe (cette année, « distribution de matériel » est devenue « donner à manger aux Petits Malins ») avec l’idée de garder l’attention, la motivation des élèves (et la mienne … 😉 ).

Je vous dépose aussi la progression de cycle faite en équipe avec mes collègues : prog maths

Et je ne pouvais pas conclure ce premier article sur les maths sans un livre !
Un livre sur lequel je m’appuie toujours (même si la formulation des compétences n’est plus d’actualité), dans lequel je puise des activités, avec lequel j’ai découvert la didactique des maths avec situations problèmes, situations de communication, énumération, dénombrement dès mon entrée dans le métier : Des situations pour apprendre le nombre en Cycle 1 et GS.

situations pour apprendre le nb
J’ai eu la chance de travailler, durant des années, en équipe avec les deux auteures de ce livre et de participer à des expérimentations avec Mr Rajain pour le groupe Ermel … UNE CHANCE … un bagage didactique et pédagogique que j’utilise encore et qui m’a encore plus donné envie de m’interroger sur cet enseignement de la numération.

Un grand merci à eux …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *